Home
  



 
 Envoyer
Écrit par Lordy Zita, Coach & Analyste sur les Marchés financiers   
Mercredi, 20 Avril 2011 10:56

Voici deux institutions qui sont en voie de disparition : la FMI (Fonds Monétaire International) et la Banque "Mondiale". Même les États-Unis qui hébergent les institutions de Bretton Woods ne recourent pas aux créances de ces deux institutions financières, préférant  frapper à la porte de la Chine. Il est de même des pays européens en crise et des pays du sud qui tour à tour tourne le dos au FMI et à la BM. Après plusieurs décennies de monopole en matières de financement des Etats, le déclin de ces prêteurs d'argent se dessine aux yeux des observateurs.

 

Causes du déclin du FMI et Banque "Mondiale"

L'idéologie du capitalisme appliqué par le FMI et la Banque "Mondiale" n'a pas permis le développement des pays endettés jusqu'au cou. Les plans de réajustements structurels proposés et souvent imposés aux États ont accru leur déficit au lieu de réduire leur gap budgétaire. D'où la désaffection des pays victimes de la machine financière internationale.

Arrivée de nouveaux créanciers, comme la Chine

Paradoxalement, les nouveaux créanciers vers lesquels se tournent actuellement l'Europe, les USA, l'Afrique... sont issus du bloc communiste. Ces mêmes capitalistes qui ont combattu le communisme à travers le monde, faisant de victimes innocentes, et assassinant les dirigeant politiques soupçonnés d'idéologie communiste, ne se gène pas de tendre la main à la Chine.

Effort de sauvetage du FMI et BM

On voit le directeur général du FMI parcourir les pays du sud en vue de solliciter la renégociation des contrats avec la Chine au profit de son institution en délinquescence. C'était l'objet de son récent voyage en République Démocratique du Congo, afin de faire annuler le contrat de 5 milliards de dollars que ce pays avait signé avec la Chine en échange de l'apport d'une technologie chinoise en matière de construction d'infrastructures.

 

Il n'est pas garanti que les fonds grappillés par ci par là seront suffisants pour la pérennisation du système totalitaire de la machine financière mondiale piloté au niveau étatique par le fonds monétaire international et la soit disant banque mondiale.  En outre, l'équation se complique pour ces deux organisations capitalistes, depuis que les pays qui en assuraient le financement ont eux aussi décidé de frapper à une autre porte.

Mise à jour le Jeudi, 21 Avril 2011 20:34
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir




Partagez :

Share |

Copyright © Formation au Forex et à la bourse 2018. Tous droits réservés.
 

Même catégorie

Derniers Articles:

Derniers commentaires

Qui est en ligne ?

Nous avons 73 invités en ligne