Home
  



 
Retrait de nationalité française, projet legislation déchéance, retirer nationalite  Envoyer
Écrit par Lordy Zita, Coach & Analyste sur les Marchés financiers   
Lundi, 16 Août 2010 22:26

retirer nationalite francaiseOn remarque qu'à chaque fois que les gouvernants sont en ballottage défavorable dans les sondages, ils trouvent l'astuce qui permet de détourner l'attention des citoyens. La stratégie du moment, c'est la proposition visant à retirer la nationalité française à une certaine tranche de la population vivant sur le territoire national.

 

Le sujet de l'insécurité ne faisant plus recette, et l'augmentation du nombre de chômeurs étant un morceau "dur à croquer", il fallait bien trouver une diversion qui puisse "apaiser" les esprits en mal d'innovation.

 

Ainsi, l'on a opté pour un retrait pur et simple de la nationalité française à ceux qui avaient fièrement chantonné la Marseillaise et croyaient être devenus citoyens à part entière de la République.

Vigilance des gouvernés et surveillance des gouvernants

Ceci dit, une vigilance s'impose de la part des gouvernés qui caressent le rêve de voir les problèmes de fond de la société passer un premier plan du débat des élus nationaux. Les attentes d'une reprise économique qui perdurent malgré les échéances avancées par les "spécialistes" des analyses prédictives.

Peut-on retirer la nationalité française dans la réalité ?

Certains pensent qu'une naturalisation pourrait être effacée du revers de la main ; cependant, force est de constater que cela n'est pas le cas. Autant qu'il est difficile d'obtenir une nouvelle nationalité, autant il serait difficile de la perdre. Tout simplement parce que la double nationalité n'existe pas dans plusieurs pays du monde. De ce fait, la nationalité acquise ne peut pas être enlevée comme une chemise. Il y a un risque de rendre apatrides de milliers de citoyens qui seraient lésés par cette mesure.

Diversion ou déviation présidentielle ?

Mise à mal par de nombreux scandales financiers, accentuée par les dépenses colossales de la présidence et de son entourage, cette proposition de loi relève plus de l'utopie et de la diversion que de la réalité. Autrement, il serait judicieux de trouver une patrie pour tous ces apatrides qui seraient mis sur le marché de l'expatriation.

 

Mise à jour le Mercredi, 06 Novembre 2013 17:36
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir




Partagez :

Share |

Copyright © Formation au Forex et à la bourse 2018. Tous droits réservés.
 

Même catégorie

Derniers Articles:

Derniers commentaires

Qui est en ligne ?

Nous avons 7 invités en ligne