Home
  



 
 Envoyer
Écrit par Lordy Zita, Coach & Analyste sur les Marchés financiers   
Mardi, 20 Juillet 2010 23:00

sauver ecole maternellePourquoi cherche-t-on à fermer les écoles maternelles en France, alors que le taux de natalité est un des plus élevé en Europe ? C'est une question qui vaut la peine d'être posée au regard des propositions de lois visant à faire remplacer l'école maternelle par des services de gardes d'enfants qui pourraient devenir payants.

Aujourd'hui l'école maternelle est un tremplin qui propulse vers l'enseignement primaire. Cette préparation de l'enfant, provenant ou non de crèche, est indispensable en vue de l'acquisition des rudiments de la méthodologie scolaire.

Fonctionnement de l'école maternelle en France

En France, l'accueil en maternelle s'effectue dès l'âge de trois ans. La majorité des enfants proviennent alors des crèches collectives ou familiales, tandis que le reste est issu des parents ayant bénéficié du congé parental de trois ans. Tous les bambins commencent par la petite section où ils apprennent à compter et à dénombrer.


Ensuite vient le passage en moyenne section pour ceux ayant remplis les conditions requises pour l'admission en classe supérieure. Les élèves de la moyenne section sont déjà plus éveillés et apprennent la lecture.


Enfin, il y a la grande section dans laquelle les enfants sont initiés au comptage, ainsi qu'à la lecture soit par la méthode syllabique, soit par la méthode globale en vue de la préparation à l'entrée en école primaire.

Le danger de la suppression de la maternelle

Nonobstant cette valeur indéniable de l'enseignement maternel, il semblerait propice pour certains "élus" de supprimer carrément cette partie de l'éducation scolaire. Cette amputation aurait sans aucun doute pour effet de créer une fracture entre l'enfant et l'école primaire faute de préparation. Les structures palliatives qui sont proposées, notamment les services de garde par des organismes privés, ne seraient pas à la portée de toutes les bourses.

Comment sauver l'école maternelle ?

Des pressions sur les autorités publiques sont indispensables dans le but de stopper cette vague de  privatisation qui ne dit pas son nom. Car l'enjeu est de taille, l'éducation de nos enfants, petits-enfants, neveux et nièces. En somme, la jeunesse constitue la relève de la génération actuelle vivant dans l'Hexagone.


Mise à jour le Jeudi, 24 Mars 2011 01:38
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir




Partagez :

Share |

Copyright © Formation au Forex et à la bourse 2018. Tous droits réservés.
 

Même catégorie

Derniers Articles:

Derniers commentaires

Qui est en ligne ?

Nous avons 29 invités en ligne